Les deux France pendant la Seconde Guerre mondiale (première partie)

Voici la première partie de la leçon sur les deux France pendant la Seconde Guerre mondiale.

Cette leçon est la synthèse des huit devoirs écrits que j’ai reçus de la part d’élèves. Celles et ceux qui y ont contribué reconnaîtront sans doute certaines phrases qui leur appartiennent. Il reste encore quelques jours à celles et ceux qui n’ont rien envoyé pour rédiger un paragraphe sur la France du général de Gaulle.

Pendant la Seconde Guerre mondiale (1939-1945), les Français sont divisés en deux camps opposés. On peut donc dire qu’il y a deux France durant cette période. Quelles sont ces deux France qui s’opposent pendant la guerre ? La première partie porte sur le Régime de Vichy, dirigé par le maréchal Pétain. La seconde partie porte sur la Résistance, menée par le général de Gaulle.

La première France est menée par le maréchal Pétain et elle prend naissance à la suite de la l’invasion du territoire français par les troupes nazies en mai-juin 1940. Devant la puissance de l’armée nazie qui envahit la France, c’est la débâcle et l’exode. La débâcle, c’est l’armée française qui est complètement dépassée et qui perd de nombreuses batailles. L’exode, ce sont les populations des villes envahies qui fuient sur les routes pour se réfugier plus au sud. Alors chef du gouvernement français, le maréchal Pétain décide de signer l’arrêt des combats avec l’Allemagne nazie le 22 juin 1940. Une des conséquences de la signature de l’armistice est la division de la France en deux zones : le nord de la France est occupé par l’Allemagne nazie, et le sud est appelé la zone libre, séparée par une ligne de démarcation.

Mais le maréchal Pétain ne s’arrête pas là. Un mois plus tard, le 10 juillet 1940, il obtient des députés de l’Assemblée nationale les pleins pouvoirs. Autrement dit, Pétain supprime la IIIe République et met en place un nouveau régime politique, appelé le régime de Vichy (Vichy est une ville française, située dans la zone sud, au nord-ouest de Lyon). Il devient le chef de l’État français. Le régime de Vichy a trois caractéristiques essentielles. D’abord, le régime de Vichy est un régime autoritaire : concentration des pouvoirs entre les mains de Pétain, suppression des élections, culte de la personnalité, mise en place de lois antisémites. Par exemple, un statut des juifs interdit certaines professions aux juifs.

Ensuite, le régime de Vichy est un régime réactionnaire [il prône des valeurs contraires aux principes de la République]. Par exemple, sa devise est « Travail, famille, patrie » qui valorise le travail agricole (contre l’industrie) et la religion catholique (contre la laïcité). Enfin et surtout, le régime de Vichy collabore avec Hitler : livraison de juifs à l’Allemagne nazie, organisation du Service du travail obligatoire (STO), rôle de la Milice. Le STO consiste à envoyer de jeunes français volontaires travailler en Allemagne nazie, en échange de la libération des prisonniers de guerre ; la Milice est chargée de traquer les juifs, ceux qui s’opposent au STO et les résistants.

Qui sont les résistants français ? C’est la seconde France.

Dans le paragraphe qui suit, il faut décrire deux faits.

1/ Quels sont les raisons, le contenu et les conséquences de l’appel du 18 juin 1940 lancé par le général de Gaulle depuis Londres ?

2/ Que font les mouvements français de résistance face à Pétain et face aux Nazis ?